Bienvenue sur le blogue de
Tradition MB

M'abonner à l'infolettre

Le développement de nos chandelles en laboratoire

Patricia Perrault Écrit par Patricia Perrault le 25 janvier 2019
Le développement de nos chandelles en laboratoire

La fabrication de chandelles, c’est simple non?

Pour Aida Marton, notre responsable RD, le processus de fabrication de bougies est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît.

Aida fait partie de notre équipe depuis plus de 20 ans. Elle a toujours été passionnée de sciences, en particulier la chimie, et s’est spécialisée dans le domaine de la chimie organique et de la pétrochimie durant ses études secondaires, ainsi que dans la chimie du corps solide pendant ses études universitaires.

Pour elle, rien n’est à négliger lors de la conception d’une chandelle. Tout commence en laboratoire, avec un choix de bonnes matières premières. Par son savoir-faire, en tenant compte des propriétés physiques et chimiques de ces matières, ainsi que du type de bougie à développer, Aida combine les ingrédients en diverses proportions afin d’obtenir la formulation appropriée.

Ces matières sont sous forme solide et sont dosées, fondues puis homogénéisées. Pour nos chandelles, elle utilise différents grades de paraffine et de la cire de coco, de soya, de palme ainsi que d’abeille. D’autres ingrédients mineurs, divers additifs, des colorants ou des parfums s’y ajoutent. La cire est ensuite coulée dans un moule ou dans un contenant et refroidie afin de redevenir solide.

Les résultats sont enregistrés, analysés et des corrections sont apportées, soit au niveau de la formulation, soit au niveau d’autres facteurs comme les températures et la durée des étapes, entre autres, jusqu’à l’obtention de la bougie optimale. Selon Aida, ceci n’est pas chose facile car le moindre changement apporté, affecte parfois de manière significative le résultat.

Par exemple, saviez-vous que dans le cas d’une bougie colorée, l’augmentation de la concentration de certains additifs de seulement 1% ou 2% ou l’ajout de parfum dans la composition pourrait conduire au changement drastique de l’intensité de la couleur de la bougie? Il est question de la structure cristalline de la cire, de l’interaction entre les molécules, des phénomènes optiques et autres. Ce sont des choses compliquées, mais qui sont scientifiquement explicables.

Et ça, ce n’est que le début! Envie d’en savoir plus? N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre rubrique À propos pour plus d’informations!