Bienvenue sur le blogue de
Tradition MB

M'abonner à l'infolettre

L’importance de la mèche et du contenant dans la fabrication de chandelles

Patricia Perrault Écrit par Patricia Perrault le 31 janvier 2019
L’importance de la mèche et du contenant dans la fabrication de chandelles

Dans la fabrication d’une chandelle, le choix de bonnes matières premières et des formules appropriées est fondamental. Toutefois, il ne faut surtout pas oublier la mèche ainsi que son contenant!

Nous retrouvons notre responsable RD, Aida Marton afin qu’elle nous explique en quoi ces deux éléments s’avèrent essentiels dans la fabrication de chandelles.

Selon elle, la mèche est le cœur de la chandelle et il ne faut pas négliger le choix de celle-ci. Chacune possède des particularités différentes, au niveau du type de tressage, de son nombre de fils, du type du coton et de son traitement chimique, entre autres.

Il n’y a pas d’autres moyens de choisir la mèche d’une bougie que d’effectuer des tests de combustion car chaque type de chandelle est unique et chaque moindre détail compte, que ce soit au niveau des matières premières, de leur concentration, du type ou du format de celles-ci.

Le contenant est aussi important! Saviez-vous, par exemple, que deux bougies parfumées ayant la même formulation de cire, le même type et concentration de parfum, le même format et dimensions, ainsi que la même mèche pourrait brûler différemment par le simple fait qu’une est coulée dans un pot en verre et l’autre dans un pot en aluminium?

Pourquoi? L’explication réside dans la conductivité thermique différente du verre, qui est un isolant, et de l’aluminium, qui est un bon conducteur de chaleur. Complexe et intéressant n’est-ce pas?

Curieux d’en savoir plus sur les chandelles? N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux!